A la une | International

Tensions avec la Russie: La Turquie compte ses pertes économiques

«La Turquie regrettera d’avoir abattu un bombardier russe», a lancé Vladimir Poutine, furieux, il y a quelques jours devant le parlement russe. Cette menace est loin d’être une parole en l’air car Ankara reconnait, pour la première fois, que la tension avec Moscou risque de lui coûter 9 milliards de dollars.

Les secteurs du tourisme, de l’énergie, de la construction et de l’agriculture seront les plus affectés.

Les mesures de rétorsion économique de la Russe pourraient coûter à l’économie turque 9 milliards de dollars « dans le pire des scénarios », selon le vice-Premier ministre chargé de l’Economie, Mehmet Simsek.

« Les tensions pourraient avoir un impact de 0,3 ou 0,4% sur le PIB », a-t-il ajouté.

Ankara fait état d’une diminution notamment du nombre de touristes de 603.000.

La douleur sera ressentie également dans le secteur de l’énergie. La Russie compte pour 90,5 pc des importations turques de pétrole et 98,5 pc du gaz naturel.

Les deux pays traversent leur pire crise diplomatique depuis la Guerre froide, après qu’un avion militaire russe a été abattu le 24 novembre par l’armée turque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *